Impact du port sur l'emploi dans la ville de Kribi

La mise en exploitation du Port de Kribi a eu lieu le 02 mars 2018 par le démarrage des activités de la société Kribi Conteneurs Terminal (KCT), concessionnaire du terminal à conteneurs. Celle-ci a conduit à la création d'environ 1 500 emplois directs et quelques 3 000 emplois indirects dans plusieurs secteurs d’activités, dont l’essentiel est occupé par des ressortissants et riverains de la ville de Kribi.

La finance

En quelques mois, c’est un grand nombre d’établissements financiers qui se sont installés dans la ville de Kribi : Banque Atlantique et Commercial Bank of Cameroon (CBC), à la suite d’Afriland First Bank, quelques années plus tôt. Il faut aussi noter la croissance exponentielle de portails de microfinance et autres points de transfert d’argent tels que Orange Money et MTN Mobile Money dont les kiosques se sont multipliés à tous les coins de rue, et qui participent largement du regain de vitalité dans ce secteur de l’économie de la capitale du département de l’Océan.

 

Le tourisme

Kribi est connu, depuis toujours, comme la ville touristique par excellence du Cameroun. Y figurent donc en bonne place, des établissements hôteliers de bonne facture, qui ont vu arriver, ces dernières années, de nouvelles exploitations de tous calibres et de tous profils. L’on estime en effet à quelques 1 000 personnes, le nombre de jeunes travaillant dans l’industrie du loisir et du divertissement, la mise en exploitation du Port et l’arrivée massive de centaines d’employés ayant ouvert les portes à une dynamisation du secteur, avec une prolifération d’initiatives individuelles.

 

L'immobilier

Un boom dans ce secteur s’est considérablement fait remarquer par la mise en chantier de nouvelles constructions d’habitations individuelles et collectives. De nouveaux salariés dans la ville signifie en effet, un accroissement de la demande en logements de tous calibres. Les opérateurs du privé ont ainsi vu exploser leurs affaires, aussi bien ceux qui interviennent dans le négoce et la vente de terrains, que la foule d’intervenants qui aident à la construction des maisons. Kribi est ainsi devenue une ville d’émigration pour les employés camerounais du secteur du bâtiment.

 

Le commerce

Ce secteur a connu un véritable boom. C’est ainsi que l’installation dans la ville de supermarché tel que SPAR a permis la création d’une vingtaine d’emplois pour la jeunesse riveraine en particulier.

 

La santé

De nombreuses institutions hospitalières sont arrivées, toutes du secteur privé. Aussi a-t-on vu émerger des établissements nouveaux tels que la clinique « KAMU », qui est venue s’ajouter à la Clinique de l’Océan et plus récemment encore, un cabinet dentaire. Autant d’ouvertures qui ont permis le recrutement de jeunes infirmiers, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, et autres personnels médicaux.

 

L'enseignement

Il est loisible d’observer la création d’instituts de référence tels que le Collège Adventiste ou le Collège Catholique Père Monti, ainsi que de nombreux autres dans le primaire et la maternelle. Autant d’établissements qui donnent des possibilités aux enseignants résidants de la ville d’y trouver des emplois et planifier leur avenir avec confiance et sérénité.

 

Le transport

Le flux de mouvements des populations a entraîné un réajustement des agences de voyages afin de pouvoir couvrir la demande. C’est ainsi que de nouvelles acquisitions ont permis d’éventuels recrutements et la future installation d’une nouvelle agence contribuera aussi à diminuer le chômage.

 

Tout en rappelant qu’on ne saurait oublier le secteur informel et l’auto-emploi qui bénéficient de façon conséquente de l’entrée en service du Port de Kribi car les concessionnaires et autres opérateurs portuaires ont besoin de sous-traitance pour mener à bien certaines tâches qui ne cadrent pas avec leur cœur de métier.

 

 

Galerie vidéos

Galerie photos

A la une

Triple signature de conventions en un jour

Signature de trois conventions en un jour au PAK

Prestation de serment

Prestation de serment au Tribunal

Maersk fait son nid à Kribi

Maersk fait son nid à Kribi